Stage danse afro moderne – 22 Mai 2016 – Centre Momboye

Stage danse afro moderne – 22 Mai 2016 – Centre Momboye

Teresa va clôturer sa série de stages en afro moderne avant le début des vacances d’été.a3
Une façon de mettre derrière soi l’hiver froid des mois précédents, et d’accueillir la chaleur d’été à bras ouverts… Quelle meilleure manière de le faire que par la danse, la musique, le partage, le métissage de la tradition africaine et de la danse moderne.
Ce stage est une bonne raison de rencontre de gens nouveaux, de retrouvailles avec les anciens, de se reconnecter à des anciennes énergies, et à de toutes nouvelles pour véhiculer le message qui, aux yeux de Teresa, résume le tout: le partage humain, la valeur humaine par la danse, la découverte de son corps et des sensations qui y sont reliées, par une gestuelle, toujours renouvelée, recherchée, réfléchie, mais aussi par un style qui demande du lâcher-prise.
Dans la recherche personnelle de Teresa, il y a cette envie de lâcher-prise, de libération de soi, en sauvegardant l’ identité de chacun; une invitation à se promener entre le connu et l’inconnu de la danse, à s’oublier, trouver et retrouver soi même, sans préjugés. Teresa nous invite à des prises de risques, simples ou/et plus complexes et nous emmène dans de nouvelles aventures représentées par ses propositions dansées.
Ne pas rester debout, aller aussi au sol. La danse africaine ne se danse pas au sol, la danse moderne oui: apprivoisons le sol et vivons l’expérience du sol, en utilisant les mêmes principes que la danse moderne, dans une gestuelle plus africaine.
Teresa respecte le groupe, elle essaye d’avoir une empathie envers les stagiaires et de s’adapter aux divers niveaux du groupe, en ayant comme objectif une démarche d’émulation. Elle encourage l’ « erreur‘ et laisse la place à l’essai, réussir est moins important que l’implication de son corps. Elle relie les principes des fondamentaux de la danse en donnant une importance particulière au relâchement du poids, à la fluidité du mouvement, par un travail qui s’appuie sur l’utilisation et le renforcement du rôle de la colonne vertébrale et des connections avec le reste du corps.
Elle aime accompagner ses variations dansées de torsions et de suspensions. Son travail est dominé par la présence de la respiration qui favorise la circulation de l’énergie et permet de respecter la mécanique du corps humain.
Teresa poursuit le savoir qui lui a été transmis par ses formateurs: Raza Hammadi, Hammed Hammadi, Sadok Khechana et Vincent Harisdo. Elle n’invente pas de nouvelles choses mais elle se cherche dans ce qui est déjà là. Elle cherche son univers en s’inspirant de ses maîtres, elle le propose sans prétention et s’adresse à tous.